Innovation

La route n’est plus simplement le support de l’automobile : elle s’impose comme le socle commun de diverses mobilités  émergentes, innovantes et de plus en plus en phase avec les préoccupations environnementales. Tour d’horizon.

 

UNE ROUTE PHOTOVOLTAÏQUE POUR FAIRE ROULER LES BUS

Depuis quelques mois, une navette autonome alimentée par l’énergie solaire circule à Nantes. Ce dispositif, développé dans le cadre du mouvement de Nantes City Lab, a été installé sur 34 m² du parcours, une couverture suffisante pour produire la quantité d’électricité requise.

 

LA ROUTE POURVOYEUSE DE CHALEUR

La route peut-être aussi génératrice de chaleur. Cette innovation repose sur des tubes de polymère enfouis à moins de  10 centimètres de profondeur, dans lesquels circule un fluide caloporteur qui capte l’énergie thermique solaire. Celle-ci est ensuite stockée puis restituée aux bâtiments ou infrastructures proches (résidences, immeubles de bureaux, piscines…).

En hiver, cette chaleur peut être utilisée pour déneiger et déverglacer les voiries ou les pistes d’aéroports. En été, le captage de la chaleur contribue à refroidir les chaussées et à résorber les îlots de chaleur urbains.

 

UNE ROUTE PLEINE DE RESSOURCES

L’innovation gagne l’éclairage public grâce à un nouveau système combinant un revêtement de chaussée doté de  propriétés photométriques et des réverbères à lampes LED. Pilotées par un outil de télégestion, ces deux technologies permettent d’adapter automatiquement l’intensité de l’éclairage public à la présence et la vitesse de  déplacement des véhicules ou des piétons. Lorsqu’aucune présence n’est détectée, la puissance délivrée est diminuée de 80 %. Les bénéfices sont de plusieurs ordres : économies d’énergie, réduction de moitié du coût de l’éclairage public, mais aussi réduction de la pollution lumineuse et atténuation du bruit. Cette technologie concerne les projets neufs ou de rénovation.

UNE SIGNALÉTIQUE EN TEMPS RÉEL

Une nouvelle technologie offre la possibilité, grâce à des dalles équipées de LEDs raccordées à un réseau électrique, s’adapter en temps réel la signalétique au sol aux besoins des usagers : passage d’une ligne continue à une ligne discontinue, mise en lumière des passages piétons, adaptation à l’intensité de la lumière ambiante…
Elle contribuera à fluidifier le trafic, assurera une meilleure sécurité des piétons et cyclistes et favorisera la multimodalité.

Haut de page
Haut de page